Aux arbres citoyens !

Image Image Image Image

Notre projet « Aux arbres citoyens! » consiste à associer une grande figure philosophique à un de ces arbres qui peuplent nos campagnes et nous rappellent que nous ne sommes pas unidimensionnels et rampants mais aussi multidimensionnels et transcendantaux…

Ils nous disent les arbres la verticalité, l’enracinement, l’histoire mais aussi l’infini multibranche à l’image de la pensée.

Les arbres sont nos compagnons de voyage… Ils nous ressemblent… Encore faut-il soigner notre imaginaire pour le savoir….

La photographie ci-dessous vous montre le travail que nous proposons… Nietzsche s’est niché dans cet arbre de la Nièvre…. Quant à Kant le voici dans tel autre! Et pour qui le remarque voici Marx, et pour qui le sait ici c’est Michel Serres…

Eh! oui…comme vous avez pu le remarquer les philosophes nichent dans les arbres et c’est ainsi qu’à certaines heures de la journée l’esprit y gazouille.

Et à la manière du  « Baron perché »  ou tout simplement des oiseaux, ils vont d’arbre en arbre. à nous de les débusquer.

L’esprit voyage! c’est sûr! Mais parfois l’atmosphère devient si épaisse que tout semble se figer. On a, alors, cette impression étrange que la pensée dort voire même qu’elle régresse…

C’est la raison pour laquelle, vous l’aurez compris, nous convoquons les arbres ( et les philosophes) en lançant cette action « Aux arbres citoyens! ».

C’est aussi une manière de rappeler que les campagnes ne sont pas aussi vides et creuses qu’on veut bien le dire parfois. Elles sont peuplées, habitées de ce que nous sommes capables d’y projeter.

Allez voir les arbres, photographiez les, envoyez-nous vos photos( en bonne définition!) Nous y révèlerons les esprits qui y nichent… Et nous planterons tous ensemble à la manière du berger « Elzéard Bouffier » une forêt numérique citoyenne et philosophique.

Vous aurez compris qu’après la poésie et les  » cabinets de poésie générale » nous essayons de redonner à la philosophie et à la ruralité les places qu’elles méritent car nous ne pouvons pas nous résigner à croire qu’après avoir  été si nombreux à faire, imaginer, inventer, penser, créer, expérimenter, construire, semer, modifier, rectifier, refaire, ouvrir, accueillir, redonner, partager, mêler, chanter.. tout cela on puisse en arriver là c’est à dire à craindre, défaire, reculer, fermer, conserver, figer,assurer, vidéosurveiller, chasser, repousser, entourer,restreindre,aboyer…

Envoyez-nous vos arbres

J'autorise le TéATR'éPROUVeTe à utiliser mes images pour planter une forêt numérique citoyenne